Comme les années précédentes, ce jeudi 15 novembre 2018 avait lieu partout en France la Journée de prévention "Un Bébé - Un Livre".

En Charente, grâce à quelques orthophonistes qui se sont mobilisées, elle a pu être relayée dans différents lieux : 

 

- Lieux d’accueil petite enfance (3 mois-3 ans) à Aigre et Mansle

 J'ai été accueillie jeudi 15 novembre de 16h15 à 17h15 à la maison de la Petite Enfance à Aigre, sur la communauté de Communes Coeur de Charente, la directrice Emmanuelle Deslandes ayant accepté ma proposition. 

 J'ai donc pris un moment avec chaque parent qui venait chercher son enfant pour expliquer l'opération, la sensibilisation, et l'intérêt de se mobiliser en tant que parent dans l'éveil au langage, dans les stimulations à l'échange par les mots dans tous les instants de la vie. J'ai pu prodiguer des conseils lors de temps d'observation (une maman met les chaussures à son enfant, et lui dit "on met les chaussures mon bébé", je lui dis que c'est super de lui parler pour accompagner l'action, mais "je te mets tes chaussures, tu vois" serait plus adapté, elle me remercie pour ce conseil)

Chaque parent repart avec "objectif langage" et "à quoi on joue". Emmanuelle, la directrice et Véronique Désémery éducatrice me remercient pour ce moment, et pour les brochures et les livres reçus pour la structure, elles trouvent ça super de profiter de la collaboration d'Orthofip et de l'Alpha. 

 Un bébé Un livre nov2018 Mansle (1)

Vendredi 16 novembre, je suis reçue aussi chaleureusement par Laetitia Dumans, directrice des "Lucioles", maison de la petite enfance de Mansle. 

La famille de Tiago, 18 mois, apprécie d'échanger avec moi, et accepte de faire la photo pour le blog d'Orthofip. Je fournis à chaque famille les deux fascicules, comme la veille.

Laetitia me remercie pour les livres qu'elle trouve magnifiques, et envisage déjà un temps lundi prochain avec "la souris verte". 

Je discute ainsi avec trois mamans, répond à leurs questions, à leurs inquiétudes. Les deux responsables de l'accueil me laissent agir, puis expriment leur souhait d'avoir d'autres moments d'observation et d'échange avec les familles avec moi (ou un -une orthophoniste), car elles sentent que mon appartenance à une profession de référence a un impact sur les familles. 

 

Nous convenons de nous revoir, à Aigre, comme à Mansle, en novembre l'année prochaine, et éventuellement proposer une soirée à thème pour toucher les assistantes maternelles et les parents (le développement du langage, les écrans, préparer l'entrée à l'école...). 

 

Un moment de partage très intéressant pour moi car cela permet de sensibiliser des parents,  peut-être en difficulté pour démarrer des démarches quant à leurs inquiétudes sur le développement du langage de leur enfant. Je mets en avant bien sûr le premier interlocuteur que doit être le pédiatre ou le médecin traitant. 

Mélanie.

 

- Maternité de Cognac 

Très belle première expérience pour moi aussi jeudi dernier.

J'avais pris contact en amont par téléphone avec Madame Denimal, cadre santé de la maternité de l'hôpital de Cognac qui attendait comme chaque année avec impatience des nouvelles de l'association Ortho-Fip.

Je n'ai malheureusement pas pu rencontrer Madame Denimal ce jour-là puisqu'elle était en formation mais ai été accueillie très chaleureusement par l'équipe soignante, puéricultrices et sage-femme.

Avant de rencontrer les jeunes parents et leur bébé, j'ai expliqué rapidement ma démarche à l'équipe qui s'est montrée intéressée et en demande d'informations quant au développement du langage. Je leur ai d'ailleurs laissé quelques brochures. Je pense qu'il y a là aussi un public cible pour des actions de prévention autour du langage oral...!

1 bébé 1 livre Cognac (1)

Il n'y avait que 5 lits occupés dans le service ce jour-là mais j'ai pu rencontrer tous les bébés et leurs parents y compris une jeune maman césarisée du matin même...!

J'ai pu donc prendre le temps avec chaque famille sans m'attarder pour autant. Pas si facile de ne pas se sentir intrusive dans ce cadre si intime et particulier de la naissance...

Offrir le joli livre de la souris verte a été un bon moyen d'amorcer la discussion tout comme l'excellente brochure de nos collègues "A quoi on joue?". En échangeant également avec les parents sur leur propre rapport aux livres, j'ai pu donner quelques conseils sur le développement du langage tout en essayant de rester bienveillante et non directive.

En résumé, cette expérience a été enrichissante pour moi et me conforte dans l'idée que les parents sont d'une manière générale en demande de conseils et d'échanges, ce qui ne peut que nous encourager à poursuivre ces actions de prévention.

Anne-Cécile

 

- Maternité du Centre clinical de Soyaux; maternité et service de néonatologie Girac :

Merci les filles pour votre mobilisation pour ce jeudi! Grâce à vous nous avons pu couvrir les 3 maternités de Charente et ouvrir cette action à quelques lieux de la petite enfance.

Nos après-midis à l'hôpital Girac et à la Clinique de Soyaux se sont également bien passés malgré une communication à revoir… Le personnel n'avait pas été mis au courant de notre venue par leur chef de service et avait donc peu de temps à nous consacrer.

 

À Soyaux, nous n'avons pas pu faire comme ce que nous faisions depuis plusieurs années (réunir toute l'équipe soignante pendant 20mn avant d'aller voir les jeunes mamans).

En effet, la journée était compliquée pour l'équipe : deux accouchements en cours et une fin de grossesse au dénouement incertain ... 

Nous avons pu tout de même voir 9 mamans et laissé 2 livres pour les futures mamans.

1811 Un livre un bébé- IMG_2102-MD (3)      1811 Un livre un bébé- IMG_2116-MD (1)

Nous avons ensuite couru à l'Alpha où une conférence de presse était  organisée. L'Alpha avait invité Sud Ouest, la Charente Libre et la radio RCF.

Laure et Odile

 

A Girac, nous avons pu rencontrer les familles en maternité et en néonat comme les années précédentes.

Girac1      Girac2

Ce sont des échanges toujours très enrichissants pour tous et l'équipe de néonat (dont la cheffe de service) était très accueillante et motivée par cette action.

Une vingtaine de familles ont pu bénéficier de cette action avec livre-doudou et fascicules distribués.

Rendez-vous est pris pour l'année prochaine!  

Virginie, Audrey et Julia